Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

QUI EXERCAIT LE POUVOIR EN URSS ?

Extrait de 100 questions et réponses sur l’URSS (supplément au n°81 de la revue Etudes Soviétiques de décembre 1954)

1. QU'EST-CE QUE L'U.R.S.S. ?

L'UNION DES RÉPUBLIQUES SOCIALISTES SOVIÉTIQUES (U.R.S.S.) est un Etat socialiste fédéral des ouvriers et des paysans.

L'U.R.S.S. est constituée sur la base de l'union librement consentie de 16 républiques socialistes soviétiques fédérées égales en droits. Ce sont : la République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie, les Républiques Socialistes Soviétiques d'Ukraine, de Biélorussie, d'Ouzbékie, de Kazakhie, de Géorgie, d'Azerbaïdjan, de Lituanie, de Moldavie, de Lettonie, de Kirguizie, de Tadjikie, d'Arménie, de Turkménie, d'Estonie et Carélo-Finnoise. Elles ont toutes été formées sur le territoire de l'ancien Empire de Russie à la suite de la victoire de la révolution socialiste qui s'est accomplie en octobre 1917. Cette grande révolution a anéanti la domination des capitalistes et des propriétaires fonciers en Russie et, pour la première fois dans l'histoire, a remis le pouvoir aux mains des travailleurs.

L'U.R.S.S. est une très grande puissance ; elle possède une industrie et une agriculture hautement développées. Le territoire de l'U.R.S.S. occupe la partie orientale de l'Europe, la partie septentrionale et centrale de l'Asie et représente un sixième des terres habitées — plus de 22 millions de kilomètres carrés. La superficie de l'U.R.S.S. est trois fois supérieure à celle des Etats-Unis d'Amérique (sans l'Alaska) et quatre fois supérieure à celle de tous les Etats d'Europe occidentale réunis. Plus de 200 millions d'habitants vivent sur le territoire de l'U.R.S.S.

L'Union Soviétique est un pays à la nature variée, riche en minéraux, en minerais divers, en charbon, en tourbe, en pétrole, en sols fertiles, en puissantes sources d'énergie hydraulique. Les mers, les lacs et les fleuves abondent en poissons, et les forêts en essences précieuses et en animaux à fourrure.

Le pouvoir soviétique a mis fin au retard économique et technique hérité de la Russie tsariste. Sous la direction du Parti communiste, le pays fut industrialisé et son agriculture collectivisée, ce qui fit de l'Union Soviétique une puissance industrielle et kolkhozienne d'avant-garde, économiquement indépendante des autres pays.

L'Union Soviétique est le pays du socialisme. La propriété privée des instruments et moyens de production n'y existe pas. Dans les fabriques et les usines, les ouvriers travaillent sans capitalistes; dans les champs, les agriculteurs travaillent sans propriétaires fonciers. La base économique de l'U.R.S.S., le fondement sur lequel repose toute la vie du pays, est constitué par le système socialiste d'économie et la propriété commune, socialiste, des instruments et moyens de production. L'économie se développe selon un plan d'Etat unique. L'U.R.S.S. ne connaît ni crises économiques, ni chômage, ni misère des masses.

Dans la société socialiste, il n'y a pas d'exploitation de l'homme par l'homme ni d'oppression nationale. Là, pour la première fois dans l'histoire, est réalisée l'unité politique et morale des membres de la société.

Ce sont les travailleurs eux-mêmes : ouvriers, paysans, intellectuels, qui dirigent le pays, qui administrent toute l'économie nationale.

En U.R.S.S., la répartition des produits (biens matériels) s'effectue selon le principe : de chacun selon ses moyens, à chacun selon son travail. Cela signifie que chaque travailleur reçoit les biens matériels selon la quantité et la qualité de son travail. C'est le socialisme ou la première phase (phase inférieure) de la société communiste.

A l'heure actuelle s'effectue en Union Soviétique le passage graduel du socialisme au communisme. L'édification de la société communiste est le but du peuple soviétique.

2. QUI GOUVERNE L'UNION SOVIÉTIQUE ?

Tout le pouvoir en U.R.S.S. appartient aux travailleurs de la ville et de la campagne représentés par les Soviets des députés des travailleurs, qui constituent la base politique de l'U.R.S.S.

Les députés des Soviets sont des ouvriers, des paysans, des intellectuels, élus sur la base du suffrage universel, égal, direct et au scrutin secret.

Chaque député est tenu de rendre compte de son travail aux électeurs. L'écrasante majorité des députés, à l'exception de ceux qui, après les élections, entrent à titre permanent dans un organisme exécutif du pouvoir, continuent d'exercer leur profession. Par leur intermédiaire, les Soviets entretiennent les liens les plus étroits avec les électeurs.

L'organe suprême du pouvoir d'Etat de l'U.R.S.S. est le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. Il est élu au suffrage universel pour une durée de quatre ans. En mars 1954, il a été élu au Soviet Suprême de l'U.R.S.S. de la IVe législature 1.347 députés, dont 318 ouvriers, 220 paysans, le restant étant composé de travailleurs intellectuels : écrivains, savants, ingénieurs, médecins, enseignants, militaires, dirigeants d'organismes d'Etat et d'organisations sociales. On compte parmi les députés 347 femmes.

(Note du webmaster : on voit qu’à cette époque, les ouvriers et les paysans ne sont déjà plus majoritaires. Les catégories intellectuelles dominent, ce qui rendra le travail de sape des révisionnistes d’autant plus facile. C’est une leçon à retenir pour le prolétariat : la dictature du prolétariat doit s’exercer jusqu’à l’avènement du communisme qui instaurera la société sans classe, et cela prendra du temps. Le prolétariat devra resté majoritaire en nombre et en force idéologique tout au long du processus).

Le Soviet Suprême est composé de deux chambres : le Soviet de l'Union et le Soviet des Nationalités.

Le Soviet de l'Union est élu par les citoyens de l'U.R.S.S. à raison d'un député par 300.000 habitants. Le Soviet de l'Union représente les intérêts communs à tous les citoyens soviétiques, quelle que soit leur nationalité.

Le Soviet des Nationalités est élu par les citoyens de l'U.R.S.S. dans le cadre des républiques fédérées et autonomes, des régions autonomes et arrondissements nationaux, à raison de 25 députés par république fédérée, 11 députés par république autonome, 5 députés par région autonome et un député par arrondissement national. Ainsi, le Soviet des Nationalités reflète les intérêts spécifiques de toutes les nations, de tous les groupes nationaux et minorités nationales qui peuplent l'Union Soviétique.

Le Soviet Suprême personnifie la plénitude du pouvoir dont dispose le peuple soviétique. Il représente tout le peuple, l'Etat dans sa totalité : l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques.

Le pouvoir législatif de l'U.R.S.S. est exercé par le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. Les lois adoptées par le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. sont en vigueur sur le territoire de toutes les républiques fédérées; elles doivent être appliquées par tous les organes de l'Etat, toutes les institutions, tous les citoyens de l'U.R.S.S. Ces lois expriment les intérêts et la volonté des travailleurs du pays.

Le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. établit les plans de l'économie nationale, ratifie le budget unique de l'U.R.S.S., décide des questions de la guerre et de la paix, contrôle l'application de la Constitution de l'U.R.S.S. et assure la conformité des Constitutions des républiques fédérées avec la Constitution, de l'U.R.S.S., apporte des modifications à la Constitution de l'U.R.S.S., décide de l'admission de nouvelles républiques au sein de l'U.R.S.S., approuve les modifications de la structure administrative et territoriale de l'U.R.S.S.

Sont également du ressort du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. : la représentation de l'U.R.S.S. dans les relations internationales ; la conclusion, la ratification et la dénonciation des traités avec les autres Etats ; l'organisation de la défense de l'U.R.S.S. et la direction de toutes les forces armées du pays, les questions du commerce extérieur, de la sécurité de l'Etat.

Le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. élit en séance commune des deux chambres le Présidium du Soviet Suprême de l'U.R.S.S., forme le gouvernement, élit la Cour suprême, nomme le Procureur général. Le Soviet Suprême exerce la direction et le contrôle de tous les organes d'Etat supérieurs du pays.

Les deux chambres du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. — le Soviet de l'Union et le Soviet des Nationalités — sont égales en droits. Chaque chambre peut déposer son propre projet de loi. Une loi est considérée comme ratifiée si elle est adoptée par les deux chambres à la majorité simple des voix de chacune d'elles.

Etant l'organe suprême du pouvoir d'Etat, le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. exerce ses fonctions, non seulement directement, mais aussi par d'autres organes supérieurs d'Etat qu'il forme et qui doivent lui rendre compte de leur activité. L'un de ces organes est le Présidium du Soviet Suprême.

Le Présidium du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. est l'organe supérieur permanent du pouvoir d'Etat. Alors que le Soviet Suprême de l'U.R.S.S. exerce son activité au cours des sessions, convoquées deux fois par an, ou au cours de sessions extraordinaires, le Présidium du Soviet Suprême exerce son activité en permanence.

Le Présidium convoque les sessions du Soviet Suprême et fixe la date des nouvelles élections au Soviet Suprême. Il ratifie les traités conclus par l'U.R.S.S. avec d'autres Etats, proclame l'état de guerre en cas d'agression militaire contre l'U.R.S.S., ordonne la mobilisation générale ou partielle. Il nomme le Haut Commandement des Forces armées de l'U.R.S.S., les représentants plénipotentiaires de l'U.R.S.S. dans les Etats étrangers, décerne les décorations et confère les titres honorifiques de l'U.R.S.S.

Le Présidium du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. rend des décrets. Comme les lois adoptées par le Soviet Suprême de l'U.R.S.S., ces décrets ont force de loi dans toutes les républiques fédérées. Le Présidium rend des décrets sur la base et dans les limites des lois fédérales. C'est ce qui distingue les décrets des lois.

Le Présidium du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. est élu en séance commune des deux chambres du Soviet Suprême de l'U.R.S.S. et comprend : le président, 16 vice-présidents (autant qu'il y a de républiques fédérées), le secrétaire et 15 membres.

Les organes supérieurs du pouvoir dans les républiques fédérées sont les Soviets Suprêmes de ces républiques (voir la réponse n° 4). Les Soviets Suprêmes des républiques fédérées élisent chacun leur présidium, organe permanent du pouvoir d'Etat sur le territoire de la république correspondante.

Télécharger le texte complet >> Télécharger

Tag(s) : #URSS, #Socialisme, #Communisme, #Histoire, #Vérité

Partager cet article

Repost 0